Comparaison de conditionnements pour viande de bœuf crue vendue en libre-service, produite back- store en barquette et film étirable

Date : mars 2021

Méthode :

Evaluation des impacts environnementaux de la viande de bœuf : données AGRIBALISE, quantification des impacts liés aux choix des systèmes d’emballages avec l’outil BEE de CITEO et estimation des impacts environnementaux liés aux choix des systèmes d’emballage de l’UVC.

Objectif de l'étude :

Le conditionnement de la viande back-store, traditionnellement réalisé en utilisant des films PVC doit évoluer à la suite de la signature du pacte sur les emballages plastiques du 21 février 2019. Différents solutions de films étirables + barquette bagasse sont ainsi évaluées et comparées :

  1.  Film PVC classique.
  2. Film PE ou polyoléfine.
  3. Film complexe de densité supérieure à 1 (type PLA/PBAT).

Les aspects liés à la contribution à l'effet de serre (et des indicateurs associés : consommation d'énergie et acidification de l'air) et l'eutrophisation sont étudiés dans cette étude ACV.

Principaux résultats :

Les points clés sont les suivants :

  • Concernant les émissions de GES : La solution film PE (10μ / d=0,92) apparaît comme étant la plus performante à priori. Pour autant les différences de performance du système d’emballage sont négligeables par rapport aux émissions GES du produit conditionné (de l'ordre de 0,3 ou 0,4%).
  • Concernant l'eutrophisation : la part du système d’emballage est plus importante pour ce critère (autour de 5%). La quasi-totalité de la contribution du système d’emballage à l’eutrophisation est générée par la barquette en bagasse.
  • L'enjeu lié à la casse est très supérieur, en termes de GES, à celui lié au choix du système d'emballage.

Cette étude pourra être par la suite poursuivie par une analyse de la valeur, tenant compte du gain en démarque obtenu.