Radiographie des déchets sur les plages de vos vacances...

Une étude internationale récente. 26 auteurs représentant la plupart des continents. UNE SOMME.

An inshore–offshore sorting system revealed from global classification of ocean litter; Nature Sustainability; Morales, Cozar & al.; June 2021

12 millions de déchets marins, en provenance de 7 espaces maritimes différents (des rivières à la haute mer en passant par les fonds marins), ont été caractérisés, homogénéisés et finalement analysés, pour nous permettre de comprendre la nature et les mécanismes de la pollution marine.

Les résultats sont immenses. MAINTENANT ON SAIT. Et c’est l’étape préalable indispensable à la législation. Espérons que cette dernière sera rapide et adaptée.

Nature, répartition et origine de la pollution : nous fournissons dans cet article un décryptage de l’étude en référence, en recensant les principaux points clés, thème par thème. Nous renvoyons le lecteur à l'étude complète pour tout approfondissement.

Nature et répartition des déchets

Nous connaissions les données clés. Elles sont ici confirmées et précisées :

  1. 80% de la pollution est du plastique. Le métal et le verre, qui viennent ensuite, ne représente respectivement que 7% et 5%.
  2. Les principaux déchets sont les suivants (en moyenne, tous environnements confondus) : sacs plastiques (14%), bouteille en plastiques (12%), emballages alimentaires (9%), sachets d’emballages - wrappers (9%). Les déchets liés à l’activité industrielle maritime viennent ensuite.
  3. Ces éléments de chiffrage de la pollution sont très dépendants de l’environnement considéré (fleuves, rivières et lits associés ; zone côtière ; zone maritime proche ; haute mer ; fonds marins)  : jusqu’à +/-20% de variation.

Analyse qualitative et quantitative des déchets dans 7 zones maritimes humides, via l'analyse de millions de détritus.

Origine des déchets

L’étude montre la complexité de la pollution :

  1. Les fleuves et rivières ne représentent que 22% de la pollution (+/- 20% selon les environnements). C’est donc depuis la terre que l’on pollue très majoritairement.
  2. Le plastique se retrouve sous toutes les formes (rigide et films notamment), mais la distribution dépend grandement de l’environnement.
  3. Les emballages pour nourriture à emporter sont la source principale dans tous les environnements (50% à 88%), sauf en haute mer où les activités maritimes industrielles (dont pêche) sont prépondérantes.

Origine multicritères de la pollution.

Densité de la pollution

La densité de la pollution dépend très largement de l’environnement considéré :

  1. Les plages, le trait de côte et la zone maritime proche sont les espaces les plus pollués.
  2. Les fonds sous-marins proches ou éloignés affichent une pollution plus faible (jusqu’à cent fois moins de déchets recensés par unité de surface que précédemment).
  3. Les eaux de surface, globalement, représentent l’espace le moins pollué. Les fonds marins font état d'une densité de pollution très différentes en fonction de la distance à la côte.

Densité de la pollution par type et par unité de surface.

Différences de pollution en fonction de critères sociaux-économiques

Les caractéristiques sociales, économiques et démographiques des zones considérées jouent un rôle majeur :

  1. La part de la pollution liée au plastique à usage unique décroit avec le niveau de développement économique.
  2. Bien évidemment, le niveau de pollution augmente avec la densité de population.
  3. De la même façon, les dominantes économiques et industrielles des pays influent sur la nature de la pollution ; par exemple les pays très orientés sur la pêche industrielle ou le tourisme observent des pollutions associées et spécifiques bien plus fortes qu’ailleurs.

Pollution par continent : matérialisation de certains critères sociaux-économiques.

Référence, images et image à la Une :
An inshore–offshore sorting system revealed from global classification of ocean litter; Morales, Cozar & al.; Nature Sustainability; June 2021.

Tags : déchets marins ; plages ; côte ; mer ; océan ; pollution marine ; plastique ; emballage ; packaging ; quantité ; chiffres ; France ; Europe ; monde ; nettoyage ; ramassage ; législation ; litter ; sea ; ocean

Avertissement : cet article synthétique est issu de différents documents publiés par Natural development. L'objectif est de fournir simplement les données clé. Se référer aux sources complètes  (voir liens ci-dessous) pour une information plus exhaustive et plus détaillée.

Accédez à toutes les sources, figures et documents de veille de la rubrique via notre serveur dédié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.