PP, PVC, PEHD, des filières dont on parle peu... mais qui innovent

Les innovations continues de la filière du PET et la nouvelle filière PS masquent les avancées constantes d'autres filières de recyclage du plastique, moins connues. C'est le cas du PP, PVC, PEHD, notamment. rendons à César ce qui appartient à Jules.

<Télécharger ici la Note de Veille complète>

PP – POLYPROPYLENE : UNE FILIÈRE DE RECYCLAGE PLASTIQUE PUISSANTE

Total (France) et PureCycle Technologies (USA) ont établi en 2020 un partenariat dans le domaine du recyclage des plastiques et du PP en particulier. La technologie brevetée doit permettre d’éliminer tous les contaminants dans les plastiques sources, puis de produire un matériau recyclé aux caractéristiques équivalentes au produit vierge. Le contenu de la technologie est tenu secret, mais les concepteurs signalent qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle technique de dépolymérisation et que celle-ci nécessitera moins d’énergie que les technologies chimiques concurrentes. Les objectifs pourraient se situer aux alentours de 30 % de polymères recyclés d’ici à 2030. Pure-Cycle Technologies construit dans l’Ohio sa première usine avec un objectif de production de 50 000 tonnes de polypropylène recyclé. En septembre 2021, PureCycle a conclu un accord prometteur avec le japonais Mitsui qui mettra à disposition ses compétence dans différents domaines, dont financiers et industriels pour faire aboutir ce projet.

Panorama des filières de traitement du plastique, et acteurs.

PVC – POLYCHLORURE DE VINYLE

La société drômoise Polyloop (France) innove dans le secteur du retraitement / recyclage du PVC. Cette start-up née il y a un peu plus d’un an s’appuie sur de grands groupes de la chimie comme l’usine Kem One à Balan (Ain, France) pour développer de nouveaux procédés. Depuis septembre 2020, Polyloop réalise ses premiers essais depuis le micro-pilote installé dans le laboratoire de Kem One. Le procédé physico-chimique développé agit par dissolution sélective via solvant et précipitation. L’objectif est de réaliser une petite unité de recyclage décentralisée, modulaire et intégrable dans une installation industrielle. Le mélange de PVC et d’additif ainsi obtenu peut être réutilisé au sein d’un même site par les fabricants et transformateurs. Des batchs de 300 kilos de PVC peuvent être traités par dissolution en trois heures. Kem One espère de son côté intégrer ces procédés de recyclage en interne à l’horizon 2024.

polyloop.fr

PEHD – POLYETHYLENE HAUTE DENSITE

Déjà active dans le domaine du recyclage du PET, la société autrichienne Alpla a inauguré sa nouvelle usine de recyclage de polyéthylène haute densité (PeHD) à Toluca, au Mexique (pour un montant de 20 millions d’euros). Celle-ci emploie 70 personnes, son objectif est le traitement de 30 kt par an dès la fin 2022 de granulés recyclés. Il n’existe toujours que peu de détails sur la technologie utilisée, mais la société signale que la matière produite sera destinée à des applications non alimentaires, dans l’hygiène-beauté et les produits d’entretien notamment. Par ailleurs, « La demande de matériaux de recyclage est si élevée au Mexique et en Amérique centrale que la majorité de la production sera utilisée dans la région », précise Alpla.

PP, PVC, PEHD - Filière de recyclage plastique - Sources :

• Note de Veille Natural development, "Traitement des déchets plastiques technologies prometteuses", décembre 2021.
> image à la Une : Natural development

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.