Tri des emballages - Info-Tri : "mais papa, c'est pas compliqué !"

Mais papa c'est simple !

En matière de tri des emballages, le maître mot c’est : évolution

Citeo nous explique que l’on fait bien. Mais qu’il faut faire mieux encore. Passer de 35 millions de Français pouvant trier tous leurs emballages au 1er janvier 2021 à 100% dans les toutes prochaines années. Mettre à profit les 190 millions d'€ d'investissements déployés entre 2018 et 2022 pour faire évoluer les filières de recyclage et les habitudes des consommateurs. Et intensifier les efforts sur le recyclage du plastique, la bête noire.

L'objectif : « Tous les emballages vont dans le bac de tri »

Citeo martèle : on veut que « 100% des consommateurs puissent mettre leurs emballages dans le bac de tri dans les années qui viennent ». C’est simple, c’est clair et ça fait mouche, notamment via une vidéo mise en ligne en septembre dernier [1] :

Citeo - Tri des déchets - InfoTri 2022youtube.com/watch?v=fUrz2E5Q54E&t=25s

Mais derrière cet objectif se cache une réalité industrielle têtue : malgré des investissements conséquents (190 M€, nous l’avons dit), seuls 60 centres de tri en France à la fin 2020, soit 1/3 du parc, sont modernisés et capables de trier tous les plastiques. 15 autres centres de tri sont d’ores et déjà sélectionnés et seront modernisés dans les prochains mois. La route sera longue pour tous les faire évoluer.

Pourquoi c’est si compliqué 

Recycler le plastique… voilà le casse-tête. A qui la faute ? A la diversité. Cinq résines différentes (PET : bouteilles et barquettes, PS : pots de yaourt, PEHD : flacons de lessive, PP : barquettes, PEBD : films), souvent utilisées ensemble dans un même produit (3 résines différentes dans une barquette de jambon par exemple).

On se prend à rêver d’une société planifiée où les résines pour emballages seraient réglementées ! Comme cet objectif de 100% de recyclage serait facile à atteindre !

Les emballages en PET, PP et PEHD se recyclent très bien. Ils sont par ailleurs majoritaires. Pour aller plus loin il faut désormais s'attaquer à des filières nouvelles, comme celle du PS, émergente. Le traitement des résines combinées est également un sujet clé. Pas moins de 30 projets de R&D sont soutenus par Citeo, autour de ces thèmes, pour un montant de 7,5 millions d'€ [3].

La cartouche Info-Tri simplifiée

Aujourd’hui l’amélioration du tri passe par l’évolution de la cartouche Info-Tri qui entre en vigueur au 1er janvier 2022. Différentes propositions ont été évaluées par plus de 3 000 consommateurs en trois vagues de tests conduites entre juillet 2020 et juin 2021. L’objectif est la simplification (source image : [2]) :

Citeo - Tri des déchets - InfoTri 2022
Citeo nous l’assure « Dans les territoires où le tri est simplifié, on trie 3 kg supplémentaires par an et par habitant. Cette hausse concerne les nouveaux emballages en plastique (35 000 tonnes recyclées en 2019) et aussi les emballages historiquement triés, papiers-cartons, verre, métal, bouteilles et flacons en plastique. Ces chiffres confirment que la simplification du geste de tri permet d'augmenter sa fréquence » [3].

Contexte réglementaire

Le décret publié au JO du 29 juin 2021 concernent la signalétique de tri en application de l’article 17 de la loi AGEC [4] :

  • Marquage harmonisé et obligatoire pour chaque produit soumis à la Responsabilité Élargie des Producteurs (REP) des emballages ménagers.
  • Imprimé directement ou apposé grâce à un autocollant sur les emballages.
  • Entrée en vigueur au 1er janvier 2022 et au plus tard 12 mois après la date de validation du nouveau marquage par les pouvoirs publics.
  • Exemption de marquage accordée pour les emballages de boissons en verre.
  • Possibilité de dématérialiser l’intégralité du marquage, sous conditions.

D'autres éléments, non inclus dans ce décret sont à garder en tête :  

  • Fin du Point vert (non obligatoire depuis 2017).
  • Le cas des conditionneurs reste problématique ils doivent communiquer un geste de tri unique sur le packaging pour orienter les consommateurs mais ne peuvent le faire puisque ce geste de tri peut être différent d’une région à l’autre. Ce point reste à éclairer.

Références :
[1] Citeo, Trier, c'est donner de l'avance au recyclage, https://www.youtube.com/watch?v=fUrz2E5Q54E&t=25s
[2] Citeo, site Web, https://www.citeo.com/info-tri/
[3] La simplification du geste de tri en France, Citeo , FAQ, mai 2021.
[4] Décret n° 2021-835 du 29 juin 2021 relatif à l'information des consommateurs sur la règle de tri des déchets issus des produits soumis au principe de responsabilité élargie du producteur, https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043714227
• Une nouvelle Info-tri harmonisée pour faciliter le geste de tri des emballages et papiers, Citeo, Site Web 2021, https://www.citeo.com/le-mag/une-nouvelle-info-tri-harmonisee-pour-faciliter-le-geste-de-tri-des-emballages-et-papiers/
• Responsabilité Élargie du Producteur (REP) - Code de l'environnement, article L. 54-11, avril 2020, copyright 2007-2020 Légifrance.
> illustration Image à la Une : extrait vidéo Citeo : "Trier, c'est donner de l'avance au recyclage", https://www.youtube.com/watch?v=fUrz2E5Q54E&t=25s 

Tags : Citeo ; geste de tri ; cartouche info-tri ; tri des emballages ; decret règle de tri des déchets ; loi Agec
 
Avertissement : cet article synthétique est issu de différents documents publiés par Natural development. L'objectif est de fournir simplement les données clé. Se référer aux sources complètes  (voir liens ci-dessous) pour une information plus exhaustive et plus détaillée.
 

Plus d'information sur le sujet via notre serveur dédié

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact us

Fill in the form below or give us a call and we'll contact you. We endeavour to answer all enquiries within 24 hours on business days.